Nos actus de fin d’année
novembre 24, 2020
0

En dépit de la situation sanitaire et des nombreux reports d’événements, festivals et de la fermeture des salles de cinéma, nos films continuent à vivre, à être diffusés, streamés, vus et partagés dans le monde.
Nous souhaitons par cette newsletter apporter tout notre soutien à nos collègues acteurs.trices de la vie culturelle.


Traverser (2020, 77 minutes), écrit et réalisé par Joël Akafou, a remporté le Grand Prix Janine Bazin au festival international du film  Entrevues de Belfort. Le festival a eu lieu du 15 au 22 novembre, et les films sélectionnés sont disponibles au visionnage sur la plateforme Scope pour une durée de deux semaines, à compter du 16 novembre.

Traverser faisait également partie de la sélection du festival italien Terra Di Tutti Film à Bologne et a ainsi été diffusé en ligne le mardi 7 octobre. Le festival brésilien Olhar de Cinema à Curitiba, s’est également déroulé en ligne et a diffusé le film le vendredi 9 et le mardi 13 octobre.

Une série d’avant-premières en présence du réalisateur étaient prévues en prélude de la sortie nationale du film dans les salles françaises au printemps 2021. Ces projections auraient dû avoir lieu dans les villes suivantes en partenariat avec ALCA Nouvelle-Aquitaine. : Saintes, Saint-Georges-de-Didonne, La tremblade et Pessac. Nous ferons en sorte de reprogrammer ces événements.

Enfin, le diptyque Vivre Riche et Traverser, sera projeté les lundis 16 et 23 novembre au Centre pénitentiaire de St Quentin Fallavier à Grenoble dans le cadre d’ateliers organisés par l’association grenobloise A bientôt j’espère.


Ne nous racontez plus d’histoires ! (2020, 88 minutes) le premier film écrit et réalisé par Ferhat Mouhali et Carole Filiu-Mouhali sera en projection pour sa première française au PriMed à Marseille. La projection se déroulera en ligne, le mercredi 2 décembre à 15h.

Le film franco-algérien sera projeté le 15 janvier 2021 au cinéma Les Lumières à Vitrolles. Les projections seront suivies d’une discussion en présence des réalisateurs.


Fon, Mbière (2020, 52 minutes), écrit et réalisé par Mama Mbouobouo a été projeté pour la première fois au Cameroun au festival Ecrans Noirs  lequel s’est déroulé du 31 octobre au 7 novembre à Yaoundé.
Dans le cadre du mois du film documentaire, l’Institut Français du Cameroun va programmer Fon Mbière le dimanche 22 novembre à 18h.
La projection sera suivie d’une discussion en  présence du réalisateur.

  • Lendemains incertains (2018, 75 minutes) écrit et réalisé par Eddy Munyaneza a été sélectionné au festival basque Ciné Invisible.
    Le film a été diffusé en ligne sur la plateforme le mardi 20 octobre à 18h30.
    Le film d’Eddy Munyaneza sera à nouveau à l’affiche de la programmation du Centre Wallonie Bruxelles, et visionnable sur leur site du 18 novembre jusqu’au 22 novembre. Une interview du réalisateur est à retrouver sur la chaine youtube du Centre Wallonie Bruxelles.
  • Le samaritain de Shanghai (2019, 52 minutes) écrit et réalisé par Sébastien Cassen aurait dû être projeté le 6 novembre à 18h à la médiathèque de La Tremblade dans le cadre du Mois du documentaire. Nous envisageons de reprogrammer cet événement.
  • La colère dans le vent (2016, 54 minutes) écrit et réalisé par Amina Weira fait partie et ce pendant 3 mois, d’un programme d’éveil au cinéma documentaire engagé auprès de jeunes allant de 8 à 17 ans organisé par le festival bruxellois Millénium. Le film d’Amina Weira a été projeté le 24 septembre à 20h au CINOS de Berck-sur-Mer en partenariat avec le cinéma de Montreuil-sur-Mer dans le cadre d’un cycle sur le cinéma africain.
  • La promesse du Biram (2016, 66 minutes) écrit et réalisé par Allamine Kader Kora sera projeté en présence du producteur le 21 janvier 2021 dans la salle de cinéma du Musée du Quai Branly dans le cadre des séances de cinéma proposées par la Société des Africanistes du Musée du Quai Branly.

Laisser un commentaire